Le L-tryptophane pour le sevrage des antidépresseurs

Clinic
Title
Aller au contenu
Docteur
Lionel BARRIERE
NATUROPATHE

Le L-tryptophane pour le sevrage des antidépresseurs

Docteur-Naturopathe.fr
Publié par Dr. hc Lionel BARRIERE Naturopathe dans Médicament · 8 Janvier 2023
La sérotonine est un neurotransmetteur qui régule naturellement l’humeur. Il intervient également dans la régulation du sommeil, de l’appétit et de l’anxiété. Les personnes déprimées ou anxieuses présentent souvent un déficit en sérotonine. Le précurseur de la sérotonine est le 5-HTP (hydroxy triphosphate), dont son précurseur est le L-tryptophane. Cependant le L-tryptophane apportée par la viande, entre en compétition avec les autres protéines. C’est pourquoi, pour obtenir un effet thérapeutique, il faut l’absorber entre les repas.

Après avoir franchi la barrière encéphalique, le Ltryptophane est converti en une substance baptisée 5 HTP (hydroxytriphosphate), laquelle est transformée en sérotonine. On pourrait penser que le 5-HTP est plus efficace. Ce n’est pas le cas. Car le L-tryptophane ne peut être converti en sérotonine qu’après avoir franchi la barrière cérébrale, alors que le 5-HTP est converti en sérotonine aussi en dehors du cerveau, occasionnant des effets secondaires. De plus, la transformation à stimuler est l’étape faisant passer le L-tryptophane en 5-HTP.

Lorsque l’humeur est altérée, qu’il s’agisse d’états anxieux ou de déprime passagère, il est recommandé du L-tryptophane dosé à 250 mg pour répartir la prise plusieurs fois dans la journée.

Une personne visant un sevrage d’antidépresseur (type effexor, seroplex, prozac…) peut laisser le L-tryptophane prendre le relais. Par contre il ne faut pas cumuler les deux trop longtemps, au risque d’un excès de sérotonine que l’on reconnaît aux signaux suivants : ralentissement des idées, hypersomnie, sudation...

Prendre un ou deux comprimés de L tryptophane dosé à 250 mg, 2 fois par jour, à 17 heures et le soir. Tout en veillant à le prendre en dehors des repas afin qu’il n’entre pas en conflit avec les autres protéines.

Certains états dépressifs relèvent de minuscules structures : les récepteurs au NMDA (N-Méthyl-D-Aspartate). Ils ont la fonction, entre autres, de traiter les informations. Or une stimulation excessive de ses récepteurs est impliquée dans la dépression et la douleur.

Le tryptophane est un acide aminé qui améliore la production de sérotonine, acide aminé régulateur de l’humeur. On peut le prendre en complément du magnésium, associé en fonction des cas à la silice colloïdale.


Il n'y a toujours pas des critiques.
0
0
0
0
0

Created with
WebSite X5
Retourner au contenu